Le Port de Sitges-Aiguadolç a été construit entre 1972 et 1975, inspiré des ports de la Côte d’Azur et de la Riviera italienne.

Des ports dont on voulait apprendre, car ils étaient beaucoup plus expérimentés dans la gestion de ce type d’installations, alors qu’en Catalogne, le tourisme nautique en était encore à ses débuts, avec des installations portuaires beaucoup plus petites.

À l’origine, le Port de Sitges-Aiguadolç s’appelait Port d’Aiguadolç, car il a été bâti dans le quartier d’Aiguadolç, une fois abandonnée l’idée de le construire au centre du village, sous l’église paroissiale. Le Port de Sitges-Aiguadolç est rapidement devenu une référence de la côte catalane. Avec ses 742 anneaux, capable d’accueillir des yachts pouvant atteindre 35 mètres de long (que l’on ne voyait pas encore sur nos côtes), Sitges s’est à nouveau érigée en pionnière parmi les villes touristiques de Catalogne.

Près de 50 ans plus tard, le Port de Sitges-Aiguadolç reste un exemple parmi les 47 ports qui dessinent la côte catalane, ainsi qu’un exemple international en matière de gestion et d’installations portuaires.